misc-noel

© Cécile Guarino-Scailliérez pour Misc

Parce que je n’aime pas les trottoirs de janvier jonchés de sapin de Noël…

… cela fait quelques années que je développe des alternatives au traditionnel sapin. J’adore l’idée d’un bon sapin odorant mais tant que je n’aurai pas la possibilité de l’acheter en pot pour pouvoir le replanter dans un jardin, je crois que je continuerai à trouver des solutions papiers.

Temps nécessaire

Environ 30 minutes par projet.

Difficulté

Facile.

Matériel (pour un sapin à suspendre, un sapin mural et un flocon)

  • un joli papier un peu épais (cela peut-être du papier peint)
  • une petite perle (optionnel)
  • une ficelle (de type baker twine par exemple)
  • une aiguille à gros chas
  • un joli papier plutôt fin
  • un rouleau de masking tape (j’ai utilisé un noir mat)
  • un cutter de précision de type scalpel

Coût (hors matériel de base)

Environ 3 euros le rouleau de masking tape et quelques euros de plus pour quelques feuilles de papier.

Réalisation d’un sapin à suspendre

L’idée ici c’est de découper dans un joli papier quatre ronds de diamètres différents afin de les assembler en les superposant ensuite. Une fois vos quatre ronds découpés, procédez aux pliages en marquant bien les plis. Commencez par plier le plus gros cercle en deux pour obtenir un demi-cercle. Pliez à nouveau en deux pour obtenir un quart de cercle. Le pliage obtenu doit faire une croix. Dépliez complétement le rond et effectuez le dernier pliage de façon à obtenir un demi-cercle mais sans reprendre un pli existant. Rentrez le dernier pli vers l’intérieur de façon à créer la forme de quart de cercle en volume.  Procédez de même pour les trois autres ronds. Il ne vous reste qu’à superposer les quatre formes en les enfilant par le dessous et à fixer le dessus avec un nœud et une petite perle.

misc-noel

© Cécile Guarino-Scailliérez pour Misc

Réalisation d’un sapin mural

Parfois, surtout dans nos petits appartements parisiens, le manque de place au sol peut motiver la recherche d’une solution alternative au vrai sapin. Une année, j’ai choisi d’investir un angle de mur et de réaliser mon sapin en masking tape. Une fois la forme en place, j’ai réalisé une guirlande en découpant des ronds dans un papier fin argenté collés simplement le long d’une jolie ficelle une fois pliés en demi-cercles. Pour finir, j’ai accrocheé aux murs, avec du masking tape, des boules alvéolées en papier ouvertes à moitié (le site Sous le lampion en propose dans une gamme étendue de couleurs).

misc-noel

© Cécile Guarino-Scailliérez pour Misc

Réalisation d’un flocon

Pour le flocon, rien de plus simple, choisissez votre forme et dégainez une fois de plus votre masking tape !

misc-noel

© Cécile Guarino-Scailliérez pour Misc

Retour d’expérience

Le sapin d’angle a fait son petit effet auprès de nos visiteurs de l’hiver 2013. Un conseil, choisissez plutôt des boules alvéolées de tailles modestes, elles tiendront plus facilement au mur. J’en avais mis une un peu grosse qui est souvent tombée et qu’il me fallait repositionner régulièrement.

Pour le flocon, j’avais un peu trop appuyé sur mon support en collant le masking tape. Au moment de le décoller, la peinture de la porte s’est un peu écaillée, donc ayez la main légère si votre support est ancien.

NEWSLETTER