© Misc Webzine
© Misc Webzine

De l’importance de vêtements de travail adaptés aux travaux.

Avec quelques années d’expérience en rénovation derrière nous, nous ne faisons désormais plus l’erreur de recycler systématiquement nos vêtements parisiens élimés en vêtements de chantier pour la Dreamhouse. On ne les jette pas pour autant bien sûr mais ils ont tendance à aller directement à la case « chiffon de bricolage » plutôt que « vêtements de travail ». Parce que même (voir surtout !) pour les phases de démolition hardcore en poussière, les aller-retours à la déchèterie, les éclaboussures d’enduits et de peinture, rien ne vaut des vêtements adaptés comme des pantalons de chantier ou des combinaisons de travail, spécifiquement pensés.

© Misc Webzine
© Misc Webzine

Un peu comme je vous l’avais raconté dans ce post « L’équipement : un post budgétaire à ne pas sous-estimer », il ne faut pas se priver d’investir dans des équipements vestimentaires adaptés. D’abord parce qu’ils sont étudiés pour répondre à des besoins techniques précis et ensuite parce qu’on ne lésine pas avec la sécurité.

Mais où les trouver ? Au début, quand on débute, on tâtonne. Pour notre part, on a eu tendance à regarder dans les rayons des grandes surfaces de bricolage ou même dans les magasins de sport. On ne connaissait ni boutique, ni sites spécialisés. C’est dans les rayons de la marque maison de Leroy Merlin que Benjamin a fait ses premiers achats il y a 5 ans. Mais il en est revenu. Qualité trop médiocre selon lui.

Un conseil, si vous cherchez, des vêtements (et des équipements de protection individuelle), pour hommes ou pour femmes, de qualité et bien coupés, sans perdre des heures sur le net à trier le grain de l’ivraie, visitez le site d’engelbert strauss. C’est une marque allemande créée il y a plus de 70 ans, spécialisée dans les vêtements adaptés aux activités de loisirs, de jardinage et de bricolage. Peu connue en France, elle fait pourtant partie des entreprises familiales les plus appréciées en Allemagne. Pionnière de la vente en ligne dès 1998, elle est leader dans son pays sur le marché des vêtements professionnels de qualité.

© Engelbert Strauss
© Engelbert Strauss
© Engelbert Strauss
© Engelbert Strauss
© Engelbert Strauss
© Engelbert Strauss

En ce qui nous concerne, la première chose que nous ayons achetée au début de nos travaux, ce sont des chaussures de sécurité. Vous savez ce sont ces chaussures à semelles épaisses et antidérapantes dont le bout est renforcé par une coque en métal pour protéger les orteils en cas de chute d’objets ou de matériaux lourds. Un achat que nous n’avons pas regretté, je peux vous le dire !

Puis, quand Benjamin s’est mis à vouloir couper des arbres, il  s’est équipé complétement : bottes de sécurité, combinaison à bretelle matelassée (celle de la photo), grosse veste renforcée partout, gants et casque à visière. Vous le verriez, tout en orange, il est magnifique 😉 ! Mais au moins, je suis rassurée quand il part tout seul avec sa tronçonneuse dans notre petit terrain pentu que nous débroussaillons un peu tous les ans pour rattraper des décennies d’abandon.

Le mois prochain, nous allons attaquer une nouvelle phase du chantier avec l’aménagement de l’étage. Nous avions engagé un artisan plaquiste il y a de cela 9 mois mais, comme cela arrive malheureusement très souvent dans le bâtiment, il a disparu et nous nous retrouvons à devoir faire tout le travail nous-mêmes. Autant dire que cela ne nous réjouit guère mais nous n’avons pas le choix. Et pour affronter ce nouveau challenge, Benjamin vient de s’offrir un « pantalon qui protège le bas du dos ». Autrement dit, un pantalon qui cache son sourire de plombier 😉. Il avait besoin de fonctionnalités particulières (genoux renforcés pour travailler au sol, poches multiples…) mais aussi de confort (tenir ses lombaires au chaud, respirabilité du tissu…). Le voici bien équipé et maintenant… y’a plus qu’à !

*Post sponsorisé